Irina IRIMESCU

L’artiste
L’artiste

Où êtes-vous née ? Quelle est votre date de naissance ?

A Piatra-Neamt, Roumanie en 1983.

Quel est votre parcours ?

Originaire de Roumanie, j’ai effectué mes études à l’Université D’Arts et Design de Cluj-Napoca à l’issue desquelles j’ai obtenu un Master en Arts Visuels en 2008.
Au cours de mes études, j’ai effectué différents stages à l’Ecole supérieure d’Arts et d’Architecture de Liège en Belgique et à l’Université d’Art de Brno en Tchéquie ; j’ai aussi participé à plusieurs concours où mon travail a été récompensé notamment en 2000 par la médaille d’or à l’Olympiade de Francophonie et Culture à Epernay (France).
Depuis novembre 2008, je me suis installée dans le sud de la France, à Digne-les-Bains trouvant en cette région de multiples sources d’inspiration pour mon travail et depuis décembre 2013 j’ai installé mon atelier PICTURA ouvert au public au 186 rue Droite à Sisteron.

À quel âge avez-vous commencé à créer ? À montrer votre travail ?

J’ai commencé la peinture dès mon plus jeune âge du fait d'un contexte très favorable avec des parents peintres d’Église qui m'ont transmis très tôt leur passion et leur savoir. Dès 3 ans, je me lançais dans la peinture notamment d'icônes pour ne plus jamais m'en défaire !

Que voulez-vous exprimer ?

Depuis plusieurs années, je m’intéresse à la nature, à l’homme et à l’étroite relation qui les relie.
Je recherche la relation entre une nature, dont certains disent qu’elle cacherait des trésors, et l’homme, dont le bonheur est sur le point de se transformer en trésor.
Ma peinture se veut ainsi, par l’intermédiaire d’une démarche formelle, l’expression de ce que la nature nous offre dans ses détails – structures, formes purement abstraites. L’homme et la nature sont, pour moi, geste, hâte et émotion, effervescence expansive. Les couleurs ne font que renforcer ces sentiments. Cette ferveur picturale en rythmes formés et colorés joue sur de puissants rapports de contrastes, avec souvent des effets de transparence qui mobilisent l’œil.

Quelles matières aimez-vous travailler ?

Les matières qui me correspondent le plus sont l’acrylique et l’huile dans un mélange que je veux alchimique et qui me permet de trouver le mouvement essentiel de l’homme et de la nature.

Quels sont vos « coups de cœur » artistiques ?

Mes artistes « coups de cœur » sont Contantin Brancusi, Rembrandt van Rijn, Max Ernst, Anselm Kiefer, Ger-hard Richter, Bill Viola et Glenn Brown.

Quelles questions aimeriez-vous que l’on vous pose ?

Je suis ouverte à toute type de question tant elle concerne l’art et mon travail même si ce dernier doit, je pense, toujours garder sa part de mystère et que c’est dans l’œil du spectateur que se trouve souvent l’essentiel des réponses !

PHOTOS A VENIR 4 oeuvres à l'artothèque

Site Web : 

Il n'y a actuellement aucun contenu classé avec ce terme.